Le conseil du pépiniériste pour arroser correctement l’orchidée 

L’orchidée mérite autant de considération en raison du fait qu’il s’agit d’une plante décorative très prisée. En effet, on l’apprécie notamment pour sa beauté, avec ses belles fleurs blanches, violettes ou roses ainsi que ses grandes feuilles. Sans aucun doute, les orchidées et notamment la variété phalaenopsis représente l’espèce la plus répandue et la plus aimée. Mais pour pouvoir conserver sa beauté aussi longtemps que possible, vous devez respecter certaines règles d’entretien. Parmi elles, citons un bon arrosage qui n’est pas souvent chose aisée. 

Le conseil du pépiniériste pour arroser correctement et au bon moment l’orchidée 

Il est conseillé d’arroser l’orchidée tôt le matin. En effet, ce geste permet de bien drainer ou d’évaporer le surplus d’eau tout au long de la journée, avant la baisse de la température. Par ailleurs, les températures matinales sont encore fraîches, contrairement aux heures les plus chaudes de la journée qui évaporent l’eau rapidement. 

Bien mouiller le substrat 

Le substrat de l’orchidée ne représente pas un sol classique. En effet, vous devez opter pour un sol à base d’écorce qui retient moins l’eau. Selon les professionnels, l’immersion serait la bonne technique d’arrosage de l’orchidée. 

En effet, l’idée est de plonger le pot dans le bassin ou dans l’évier rempli d’eau afin que l’eau puisse remonter jusqu’à la moitié de la hauteur du pot. Patientez ensuite pendant quelques minutes, sans pour autant dépasser les 30 minutes, pour que les trous au fond du pot puissent bien absorber l’eau. 

Arroser avec la bonne eau 

Il convient de préciser que toutes les eaux ne sont pas bonnes pour arroser les orchidées. En effet, les experts recommandent d’utiliser la bonne qualité d’eau, à savoir celle à température ambiante. 

Vous devez absolument arroser avec de l’eau très chaude lorsqu’il fait froid. A l’inverse, lorsqu’il fait chaud, évitez d’utiliser de l’eau douce lorsqu’il fait chaud. En effet, cela peut engendrer un choc thermique qui favorise la chute des fleurs et des feuilles. Par ailleurs, évitez d’utiliser de l’eau calcaire. Privilégiez de l’eau de pluie ou encore de l’eau distillée. 

D’autres publications dans 

Beignets aux pommes légers et savoureux

Crêpes de courgettes farcies de dinde et de fromage

Piadina délicieuse et moelleuse : un régal pour les palais

Gâteau à la citrouille et au chocolat moelleux et irrésistible

Cake parfumé au citron qui chouchoute les narines et les papilles

Papier d’aluminium sur le visage : une astuce incontournable chez les beautystas