Jusqu’au 10 décembre

jusqu’au 10 décembre

L’hypnose pour soulager le syndrome de l’intestin irritable ?

Hypnose et syndrome de l'intestin irritable

Face à l’insuffisance des traitements médicamenteux, nombreux sont les patients atteints du syndrome de l’intestin irritable (SII) à expérimenter de nouvelles approches, notamment l’hypnose. Mais hypnose et syndrome de l’intestin irritable font-ils la paire ? L’efficacité sur les symptômes du SII est-elle avérée ? Décryptage.

Hypnose, de quoi parle-t-on ?

L’hypnose est une thérapie dite comportementale qui a pour dessein de modifier les comportements et ressentis d’une personne pour tendre vers un état de conscience modifié. La définition la plus aboutie et complète à ce jour reste celle de la British Medical Association de 1955 : « un état passager d’attention modifiée chez le sujet, état qui peut être produit par une personne et dans lequel divers phénomènes peuvent apparaître spontanément ou en réponse à des stimuli verbaux ou autres. »

Diverses formes d’hypnose thérapeutique existent et se pratiquent. On distingue notamment l’hypnose dite directe – la plus répandue –, l’hypnose Ericksonienne, l’hypnose conversationnelle, la neuro-hypnose, l’hypnose thérapeutique…. Et c’est cette dernière qui va nous intéresser car elle a fait l’objet de plusieurs études chez des malades SII.

programme-sii

Hypnose et syndrome de l’intestin irritable : une réelle efficacité ?

Les études en faveur de l’hypnose dans le traitement des symptômes liés au SII se multiplient. En 2007 tout d’abord, une première étude constatait une baisse de la douleur abdominale et des symptômes composites du SII. Cependant, cette étude a été menée sur du court terme et a inclus un faible nombre de patients. Toujours est-il que ce fut le premier argument en faveur de l’hypnose dans le traitement du SII.

Six années plus tard, en 2013, le Pr. Gabriele Moser a publié l’étude qui demeure encore aujourd’hui la référence. Ladite étude a souligné une amélioration significative de la qualité de vie des patients SII à 3 mois et à 1 an. Plusieurs facteurs ont été évalués : symptômes gastro-intestinaux, vie sociale, perception de la santé générale, douleur

En 2018 enfin, le Pr. Flick a souhaité comparer les effets de l’hypnose individuelle et de l’hypnose de groupe sur des patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable. Pour ce faire, il a inclus 354 patients répartis en 3 groupes : G1 pour hypnose individuelle, G2 pour hypnose en groupe G3 pour le groupe contrôle (soins d’accompagnement et de soutien).

L’hypnose bénéfique seul mais aussi à plusieurs

Les résultats du Pr. Flick soulignent qu’à 3 mois 40.8% des patients du G1 et 33.2% du G2 confirment une amélioration des symptômes gastro-intestinaux, de la qualité de vie et des symptômes psychologiques. Le suivi à 9 mois valide ces bons résultats. En effet, 40.8% des patients ayant bénéficié de séances d’hypnose individuelle et 49.5% de ceux ayant participé à des séances collectives soulignaient une amélioration significative de leurs symptômes.

programme-sii

L’hypnose thérapeutique consistait ici à utiliser une technique de visualisation positive durant laquelle les patients ont bénéficié de suggestions afin de contrôler leur système digestif, pour diminuer douleurs et inconforts. Prudence néanmoins : cette étude a mis en avant une amélioration des symptômes, et non une disparition totale de ceux-ci.

L’hypnose thérapeutique semble avoir un intérêt pour la gestion des symptômes du SII, mais ne constitue pas pour autant un remède miracle.

À découvrir sur le même sujet :
Comment mettre un terme aux symptômes du SII grâce à notre régime pauvre en FODMAPs ?
Comment soulager naturellement les douleurs liées au syndrome de l’intestin irritable ?

Sources :
– Flick et al., « Efficacy of individual and group hypnotherapy in irritable bowel syndrome (IMAGINE)- a multicentre randomised controlled trial », The Lancet, novrembre 2018,
– Lee et al., « The Efficacy of Hypnotherapy in the Treatment of Irritable Bowel Syndrome- A Systematic Review and Meta-analysis », J Neurogastroenterol Motil, 2014, 20 (2), 152-162,
– Moser et al, « Long-term  success  of  GUT-directed  group  hypnosis  for  patients  with  refractory  irritable  bowel  syndrome-  a  randomized  controlled  trial », The American Journal of Gastroenterology, 2013, vol 108, p. 602–609,
– Univadis.