Nos recettes à la cool pour les vacances

Nos recettes
à la cool
pour les vacances

La caféine, un allié dans la perte de poids ?

la caféine, un allié dans la perte de poids ?

En France, 1 Français sur 2 est en surpoids, 56,8% des hommes et 40% des femmes. De nombreuses solutions hygiéno-diététiques existent et dernièrement une étude a montré que la caféine pouvait jouer un rôle important dans la perte de poids. Explications.

La caféine, un allié dans la perte de poids : mais pourquoi ?

Saviez-vous que la caféine (1,3,7-triméthylxanthine) est la substance psychoactive la plus consommée sur la planète ? Environ 80 % de la caféine est prise sous la forme de café (boisson). Mais la caféine n’a pas fini de nous étonner. Selon une étude publiée dans Nature, cette substance agirait également en stimulant les tissus adipeux bruns, qui permettent de transformer les calories alimentaires en énergie.

Adipocyte et thermogénèse

Les tissus adipeux bruns font partie des adipocytes, cellules qui servent à stocker la graisse. Les adipocytes sont situés au niveau du cou. Il en existe deux sortes, les blancs et les bruns. Leur rôle est d’accumuler l’énergie, rôle des adipocytes blancs, et de la mettre à disposition de l’organisme, rôle des adipocytes bruns, lorsqu’il en a besoin. Les adipocytes secrètent des hormones qui régulent l’appétit et la température du corps par thermogénèse, c’est-à-dire qu’ils transforment la graisse en chaleur.

Les adipocytes apparaissent dès la formation du fœtus, leur nombre augmente jusqu’à l’adolescence pour ensuite se stabiliser. En cas de prise de poids, les adipocytes vont d’abord prendre du volume avant de se multiplier si la prise de poids est conséquente. En revanche, leur nombre ne diminue pas en cas de perte de poids, ce qui facilite la reprise de poids.

Un petit café pour les kilos ?

Une étude a cherché à montrer le rôle de la caféine dans la perte de poids. Pour cela, ils ont observé deux groupes de rats. Le premier avait un régime alimentaire riche en graisses et sucres durant quatre semaines. Le second avait le même régime alimentaire mais en plus, il absorbait l’équivalent de quatre tasses de café par jour. Résultat, les animaux ayant consommé de la caféine avaient pris 16% de poids en moins et 22% de graisse en moins que l’autre groupe.

Le Pr Michael Symonds, qui a dirigé l’étude explique, « la graisse brune fonctionne différemment des autres graisses du corps et produit de la chaleur en brûlant du sucre et des graisses, souvent en réponse au froid. L’augmentation de son activité améliore le contrôle de la glycémie ainsi que l’optimisation du taux de lipides dans le sang et la perte de poids supplémentaire en calories ». Et la substance qui augmente cette activité est la caféine.

Selon ces résultats, les scientifiques concluent que la caféine réduirait l’action d’un gène contribuant à la prise de poids. Cette étude est très encourageante pour l’évolution des mesures hygiéno-diététiques recommandées en cas de surpoids.

Sur le même sujet :
5 astuces pour perdre les kilos pris pendant les fêtes
Perte de poids lente ou rapide : quels effets sur la santé ?

Sources :
Nature
Le Quotidien du médecin
Sorbonne Université