Pour soutenir la journée mondiale de la maladie coeliaque, WeCook We Care versera pour tout régime Coeliaque acheté, 1 € à l’association AFDIAG 🎁

  • Nutrition et Santé
  • Les règles d’or du bien manger. Épisode 4 : Lisez attentivement les étiquettes !

Les règles d’or du bien manger. Épisode 4 : Lisez attentivement les étiquettes !

Jeune femme qui lit les étiquettes

Lire attentivement les étiquettes présente de nombreux avantages. Encore faut-il savoir les décoder pour ne pas tomber dans les pièges marketing des industriels… Décryptage.

Pourquoi consulter les étiquettes des aliments ?

Consulter les étiquettes des produits alimentaires permet de :
– connaître les ingrédients présents dans le produit en question ;
– comparer les aliments entre eux ;
– faire des choix éclairés et plus sains.

Comment consulter les étiquettes des aliments ?

Différents types d’informations sont disponibles sur les emballages alimentaires :

  • Le tableau de valeurs nutritionnelles inclut au minimum les 7 éléments suivants : la valeur énergétique (en kcal et en kJ), la quantité de matières grasses, d’acides gras saturés, de glucides, de sucres, de protéines et de sel (en g). En option, elle peut également comprendre les teneurs en acides gras mono-insaturés et poly-insaturés, en polyols, en amidon, en fibres, en minéraux et en vitamines. Ainsi que l’indication de la quantité des nutriments par portion ou par unité de consommation et l’indication de l’apport d’une portion en pourcentage des Apports de Référence (AR). Il faut noter que ces valeurs sont des valeurs moyennes fixées pour un individu adulte consommant 2000 kcal/jour.
  • La liste des ingrédients énumère tous les ingrédients contenus dans un produit alimentaire par ordre de poids. En d’autres termes, l’ingrédient contenu en plus grande quantité figure au début de la liste, tandis que celui contenu en plus faible quantité figure à la fin.
  • Les allégations nutritionnelles comprennent les allégations relatives à la teneur nutritive et les allégations relatives à la santé. Elles apparaissent sous les mentions suivantes : « riche en calcium », « sans sucres », « allégé en matières grasses », « source de vitamines ». Attention, un aliment promu comme « riche en fer » peut être bourré de sucres et de matières grasses. Ne commettez pas l’erreur de réduire un aliment à l’une de ses composantes nutritionnelles !
  • L’étiquetage des allergènes alimentaires donne des renseignements pour vous aider à éviter les allergènes ou intolérances alimentaires.
  • La durée de conservation donne des renseignements pour déterminer la durée de conservation de vos produits alimentaires non ouverts et la salubrité de certains produits. Les dates les plus courantes sont la date limite de consommation (DLC) mentionnée par : « à consommer jusqu’au » et la date de durabilité minimale (DDM, anciennement DLUO) mentionnée par « à consommer de préférence avant ».

Faites les bons choix :

  • Préférez les listes d’ingrédients courtes, dont les composants sont reconnaissables et compréhensibles.
  • Privilégiez les ingrédients d’origine naturelle aux ingrédients d’origine chimique.
  • Fuyez autant que possible les additifs, les colorants artificiels (généralement signalés sur les étiquettes par les codes E100 à E199), les édulcorants, les conservateurs, les émulsifiants et les agents de texture qui, consommés à haute dose, peuvent avoir des effets nocifs pour la santé.
  • Évitez les produits dans lesquels le sucre apparaît en premier sur la liste des ingrédients. Attention, le sucre peut se cacher sous plusieurs noms (sirop de glucose, saccharose, dextrose de blé, miel…) et ces derniers peuvent être additionnés dans un même produit. Notez que le sirop de glucose est assimilé très rapidement par le corps et entraine des pics d’insuline brutaux. Préférez un sucre plus naturel quand c’est possible.
  • Fuyez les graisses saturées (viande, fromage, produits laitiers) et les acides gras trans (aliments transformés contenant des huiles hydrogénées) qui, en excès, bouchent les artères. Favorisez les produits contenant des huiles riches en acides gras bénéfiques comme l’huile d’olive ou de colza, ou bien ceux qui affichent la mention « pur beurre ». Attention aux « graisses végétales » souvent synonymes d’huile de palme et autres huile ultra-raffinées.

WeCook We Care, c’est quoi ?

WeCook We Care est la première thérapie digitale en nutrition destinée aux personnes qui souhaitent se débarrasser une bonne fois pour toutes de leurs kilos en trop, aux sportifs, aux fumeurs qui veulent en finir avec la cigarette, aux femmes enceintes, aux femmes ménopausées, aux diabétiques, aux malades cœliaques, aux personnes atteintes du syndrome de l’intestin irritable ou encore aux personnes qui souffrent d’hypercholestérolémie. Avec WeCook We Care, vous bénéficiez de menus hebdomadaires sur-mesure, d’un accès à nos 3 000 recettes simples, rapides, saines et de saison et d’un accompagnement nutritionnel ultra-personnalisé avec l’une de nos diététicheffes pour atteindre vos objectifs progressivement. Quelle que soit votre pathologie, WeCook We Care est là pour vous, à partir de 5€90 par mois. Commencez maintenant !

Je profite de la formule MY E-COACHING
à -25% le premier mois
avec le coupon MEC_TODAY !