Enceinte quelle eau boire ?

Enceinte quelle eau boire ?

Eau minérale, eau de source, eau gazeuse, eau du robinet… Enceinte quelle eau boire pendant la grossesse ? Quels sont les besoins en eau d’une future maman ? On vous dit tout !

Dans cet article nous verrons donc  : 

  • Pourquoi l’eau est-elle indispensable pendant la grossesse ?
  • Quels sont les besoins en eau durant la grossesse ? 
  • Quand boire ?
  • Enceinte quelle eau boire pendant la grossesse ? 
  • Quid des autres boissons ?

Pourquoi l’eau est-elle indispensable pendant la grossesse ?

L’eau joue un rôle important pendant la grossesse. En plus de contribuer à l’augmentation du volume sanguin, elle permet de renouveler le liquide amniotique, de lutter contre la constipation, de limiter le risque d’infections urinaires, de réduire les crampes, de favoriser le drainage et de limiter la rétention d’eau en favorisant une mobilisation de l’eau stagnante. 

programme-grossesse

Quels sont les besoins en eau durant la grossesse ?

Du fait de la forte activité métabolique liée à la grossesse, il est recommandé aux femmes enceintes de boire 1,5 à 2 l d’eau par jour minimum. Bien sûr, ces apports doivent être ajustés en fonction de la chaleur ou de l’activité physique.

Quand boire ? 

La soif est un signe de déshydratation donc n’attendez pas d’avoir soif pour vous hydrater. L’idéal est de boire de petites gorgées tout au long de la journée. En revanche, si vous êtes sujette aux nausées, évitez de boire pendant les repas, et surtout évitez les eaux gazeuses.

Enceinte quelle eau boire pendant la grossesse ? 

Tous les types d’eaux peuvent être consommés : eau du robinet, eaux de source ou eaux minérales. Pour ces dernières, la concentration en sels minéraux ne sera pas assez forte pour avoir des effets délétères sur la grossesse (à condition que la maman ne connaisse pas de pathologies rénales indépendantes de la grossesse). Pensez aux eaux minérales riches en calcium (Vittel, Hépar, Contrex…) car pendant la grossesse, les besoins en ce minéral sont augmentés, notamment au troisième trimestrele fœtus fabrique son squelette. Buvez également des eaux minérales riches en magnésium (Hépar) car ce minéral a une action sur le muscle utérin, évite les crampes nocturnes fréquentes lors du dernier trimestre stimule les muscles du système digestif et aide à lutter contre la constipation.

Vous pouvez également boire des eaux gazeuses. Mais attention, ces dernières sont souvent riches en sodium. Limitez-les si vous avez des œdèmes, si vous faites de la rétention d’eau ou bien si vous êtes hypertendue.

programme-grossesse

Pour bénéficier de tous les nutriments proposés, le nec plus ultra est de varier les eaux durant la grossesse !

Quid des autres boissons ?

Vous pouvez boire d’autres boissons non sucrées, comme le thé ou le café. Le mieux est qu’ils soient légers, car ces deux boissons sont des excitants. Le thé – parce qu’il contient des tannins qui piègent le fer au niveau intestinal – augmente donc les risques d’anémie particulièrement fréquents chez la femme enceinte. Contentez-vous de 2 à 3 tasses par jour de thé ou de café

Préférez-leur les infusions à la menthe et à la verveine qui facilitent la digestion, ou au tilleul et à la camomille qui favorisent l’endormissement.

Les jus de fruits, les eaux aromatisées et sodas sont autorisés, mais attention aux sucres ! Choisissez des jus de fruits 100% pur jus ou bien faites votre jus de fruits vous-même. Les sodas sont à limiter car ils sont très riches en sucres.

Enfin, l’alcool est à proscrire durant la grossesse car il passe directement dans le sang du bébé et induit un retard de croissance intra-utérin, une atteinte du système nerveux, des malformations congénitales et notamment cardiaques. L’alcool est également responsable d’accouchement prématuré. Plus tard, chez le jeune enfant, l’alcool peut être responsable d’un retard de développement physique, psychomoteur et intellectuel.