Pour soutenir la journée mondiale de la maladie coeliaque, WeCook We Care versera pour tout régime Coeliaque acheté, 1 € à l’association AFDIAG 🎁

Des légumes déconseillés en cas de diabète de type 2 : info ou intox ?

Peut-être avez-vous déjà entendu cette vieille rumeur suggérant que certains légumes seraient déconseillés chez les personnes souffrant d’un diabète de type 2 à cause de leur effet hyperglycémiant ?Cette rumeur a-t-elle une part de vérité ou est-ce bel et bien juste une rumeur ? Décryptage.

Des légumes déconseillés en cas de diabète de type 2 ? Pas vraiment !

Les légumes occupent une place importante dans le cadre de l’alimentation d’une personne diabétique. Leur richesse en vitamines et minéraux, fibres alimentaires ainsi que leur teneur en eau en font de véritables alliés d’une alimentation adaptée à cette maladie chronique. Leur faible teneur en glucides leur confère surtout un impact négligeable sur la glycémie. Aussi les légumes sont-ils autorisés à volonté dans le régime adapté au diabète de type 2.

Les recommandations actuelles suggèrent de consommer deux portions de légumes au déjeuner ainsi qu’au dîner. Mais si vous avez une (étrange) passion pour les haricots verts, ne vous restreignez pas ! Attention : Pour les personnes ayant un traitement à base d’injections d’insuline quotidiennes, vérifiez avec précision la teneur en glucides des légumes afin de les comptabiliser dans la totalité des glucides consommés à chacun des repas.

diabete-programme-mcp

Carottes, petits pois et betteraves : stop à l’intox

Les carottes sont parfois précédées par leur réputation et évitées par nombre de diabétiques pour leur effet supposé hyperglycémiant. L’index glycémique (ou indice glycémique) de la carotte a longtemps été considéré comme élevé, avec une valeur de 92. Or, les nutritionnistes ont conscience que ce fut une grossière erreur, la carotte cuite ayant un IG de 47, donc classé comme un aliment à IG bas. La carotte crue a quant à elle un IG de 16. Les carottes sont donc loin d’être interdites dans un régime de diabète de type 2. De fait, elles ne contiennent que 5% de glucides et ont leur place dans l’alimentation adaptée au diabète de type 2.

De l’importance de l’index glycémique…

Quant aux petits pois, leur saveur sucrée que les enfants apprécient tant n’est pas anodine. Ils ont en effet une teneur plutôt conséquente en glucides, de l’ordre de 10 g pour 100 g de produit. Mais qu’ils soient frais cuits, congelés ou en conserve, les petits pois ont un IG bas, de 41 à 48 selon le produit choisi. Les petits pois ne provoquent donc pas de hausse significative de la glycémie. 

Et de la charge glycémique

Les betteraves ont également été écartées de l’alimentation des diabétiques au nom d’un impact sur la glycémie non négligeable. Et force est de constater que la betterave fait partie des aliments à l’IG modéré (64). Faut-il pour autant s’en passer ? Non car, d’une part, elle est riche en vitamines, minéraux et antioxydants et, d’autre part, elle possède une faible charge glycémique. La charge glycémique d’un aliment est une mesure récente et plus complète que l’index glycémique car elle prend en compte l’IG d’un aliment mais également la quantité de glucides ingérés. La charge glycémique évalue donc la capacité qu’a un aliment à élever le taux de sucre dans le sang en fonction d’une portion courante. Et la betterave a une charge glycémique basse (4,57 pour 100 g) donc n’est pas déconseillée aux personnes diabétiques.

Conseil de la rédaction

Privilégiez les légumes frais et de saison dans la mesure du possible. Si vous devez choisir entre des légumes surgelés ou en conserve, favorisez les surgelés. En effet, les légumes en conserve contiennent bien souvent du sucre, en faible quantité certes, mais du sucre malgré tout.

diabete-programme-mcp

À découvrir sur le même sujet :
Certains aliments sont-ils interdits en cas de diabète de type 2 ?
Des signes peuvent-ils suggérer un diabète de type 2 ?